L’UFCM rejoint la campagne BDS

La campagne BDS

Dès sa création, l’UFCM se veut être une association de consommateurs qui place la question éthique au centre de sa démarche. C’est dans cette perspective que l’UFCM veut dénoncer le modèle de consommation dominant et amener les consommateurs à réfléchir sur les conséquences de leurs actes. Notre façon de consommer provoque des dérèglements sociaux et environnementaux évidents, on oublie que parfois que consommer peut parfois être une façon de soutenir l’injustice.

Aujourd’hui le peuple palestinien souffre d’une injustice qui n’a que trop duré. Israël n’a pas cessé, depuis sa création, de bafouer les droits élémentaires des Palestiniens et viole en toute impunité le droit international. Contre cette injustice, en 2005, plus de 170 organisations palestiniennes représentant toutes les composantes de la société palestinienne ont lancé la campagne de « Boycott, Désinvestissements, Sanctions » (BDS). Il s’agit d’un appel à la société civile du monde entier pour boycotter l’état israélien jusqu’à que celui-ci :

  • mette fin à l’occupation et la colonisation
  • cesse les discriminations envers les Palestiniens de 48
  • respecte la mise en ?uvre du droit au retour des réfugiés palestiniens.

Cette campagne est, à l’image de celle du boycott de l’Afrique du Sud des années 1980, une action non violente proposée par les Palestiniens pour lancer un courant d’opinion internationale en faveur du respect des droits des Palestiniens. C’est donc naturellement que l’UFCM soutient cette campagne et a décidé de rejoindre la plate-forme BDS-France (www.bdsfrance.org) qui relaye cette campagne au niveau de la France.

La campagne dattes Ramadan

Le mois de Ramadan, mois de la spiritualité et du partage par excellence, approche à grands pas. Nous invitons les consommateurs musulmans à être solidaires du peuple palestinien en refusant d’acheter les dattes « israéliennes » qui inondent les marchés européens à cette occasion. Il faut rappeler que la plupart de ces dattes proviennent de la Vallée du Jourdain, dans les Territoires Palestiniens occupés. La Vallée du Jourdain, placée sous Zone C, c’est à dire sous contrôle militaire israélien, compte parmi les terres les plus fertiles du Proche-Orient. Des milliers de colons y sont installés et exploitent une grande partie de ces terres en s’octroyant la quasi-totalité des ressources en eau. Ces dattes israéliennes sont produites sur de la terre volée, de l’eau volée et bien souvent ce sont des travailleurs palestiniens qui y sont exploités. Cette année encore, l’UFCM soutient la campagne « Boycott des dattes de Palestine occupée » initiée par BDS France et appelle les musulmans à la plus grande vigilance : ne rompons pas notre jeûne avec les dattes de l’injustice, boycottons-le! Profitons du mois de Ramadan pour être en cohérence avec notre éthique spirituelle, donner du sens à nos actions : consommons jute et mieux, car c’est un devoir envers Dieu

ramadan

BDS

Categories: Boycott

Tags: , ,

Commentaires

  • Gautier youssef
    19/04/2014 à 10:10 Répondre

    Assalamou aleykoum,
    je comprends le sens de votre boycott mais en même temps il me pose un gros problème sachant que les pauvres paysans exploités par les envahisseurs colonisateurs (je suis contre leurs installations totale de la Palestine et pour renvoyez tout colons, pas de droit du sol ceux d’avant qui ont toujours vécu en Palestine ok pour eux les autres doivent retourner dans leurs pays respectifs d’origine) en boycottant vous privez de ressource les travailleurs palestiniens avons nous pensez à un salaires de remplacement ou un autre travaille pour eux, j’en doute ? pour ces pauvres Palestiniens les sionistes vont se venger sur eux boycotter les produits exclusivement par les colons je pense que l’impact sera plus utiles après je ne consomme aucun produit qui vient de la soit disant israel qui n’existe que sur les cartes des noms musulmans certes envahie par un peuple de tueur mais un jour il y aura un retour de bâton,je suis pas contre le boycott mais c’est une questions que je me posais n’oublions pas que beaucoup de nos frêres sont dans l’obligations pour faire vivre leurs famille dans les champs de l’ennemi exemple les kippa des juifs sont fabriqués par des artisans palestiniens pas parce que sa leurs fait plaisir mais ils n’y a pas d’autre choix, donnons du travaille a nos frêres et ensuite boycottons ALLAHOU Âlam ceci n’est qu’un avis je peuxfaire erreur et me trompé

  • muslima
    04/05/2014 à 19:47 Répondre

    Franchement les palestiniens n’ont pas besion de notre compassion en achetant des dattes plantees sur la terre volee et l’eau volee ! Si on veut les aider il y a tout ce qu’il faut (ce ne sont pas les assocs qui manquent) et changer notre mode de consommation pour eux est vraiment la moindre des choses que l’on peut faire, rien ne nous oblige a acheter ces dattes, d’autant plus lorsque c’est pour accomplir un acte d’adoration en coupant le jeune ! Et pour finir acheter des produits venant des territoires occupes contribue a renforcer leur economie et n’enrichit absolument pas les palestiniens !

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>