« Comment le Coran m’aide à changer mon quotidien »?

Synthèse de la conférence tenue le 28 Septembre à Lyon avec Cheikh Youssouf Ibram

Ce dimanche 28 Septembre s’est tenue dans les nouveaux locaux de l’UFCM-Lyon, une conférence intitulée « Comment le Coran m’aide à changer mon quotidien » en compagnie de Cheikh Youssouf Ibram.

Cette conférence était un prélude au lancement du cycle de formations « Coeur, Coran, Création » réparties sur 12 thématiques.(cliquez sur le lien pour avoir le programme détaillé)

Après la lecture introductive du Coran et une présentation de l’UFCM, Cheikh Youssouf Ibram a débuté son intervention.

Cheikh Youssouf Ibram a rappelé l’importance de chaque lettre se trouvant dans le Coran en citant le verset « En vérité Dieu ne change pas l’état d’un peuple tant que celui-ci ne change pas ce qui est en lui-même» (S13-V11), puis il a insisté sur la responsabilité individuelle en énumérant les étapes à suivre pour se rapprocher de Dieu :

  • S’efforcer et persévérer dans les actions méritoires en toute sincérité
  • Demander l’autorisation à Dieu avant d’entreprendre un changement : c’est une forme de respect et de reconnaissance envers le Tout-Puissant
  • Etre conscient de son état spirituel et comparer cet état avec les gens qui sont « loin » de Dieu et avec les gens pieux et rapprochés du Très-Haut
  • Cheminer en alliant « Foi, Acte et Morale », Dieu n’exige pas la quantité des œuvres mais la qualité, sommes nous aussi vigilants lorsque nous sommes isolés ?
  • Trois éléments fondamentaux tirés des enseignements de Hassan Al Banna : Une foi profonde, une formation précise et des actes perpétuels

Tout en ponctuant son discours de hadiths et d’anecdotes instructives, Cheikh Youssouf Ibram a fini en proposant un programme de points concrets que tout un chacun peut appliquer pour plus de proximité avec notre Seigneur :

  • Lire le Coran régulièrement avec méditation (Tadabbour), s’en imprégner, se sentir concerné
  • Le rappel et l’invocation (Dhikr), formuler ses demandes avec insistance, avoir un cœur « en vie » car l’absence de rappel est synonyme de « mort pour le coeur »
  • Etre en bonne compagnie (Musahaba) : fréquenter les croyants qui possèdent un savoir
  • Rester humble et modeste, fuir l’arrogance, car celui qui croit être arrivé n’a pas encore pris le départ
  • Se demander des comptes (Muhasaba) : avant, pendant et après avoir accompli un acte
  • Consommer ce qui est Halal car cela fait partie de la foi et de la Loi Divine

Suite à ces paroles pleines de sagesses et de foi, Fethallah Otmani a pris le relai pour détailler le programme de formation des « 3C » en expliquant les raisons et les objectifs de ces séances.

Les participants à la conférence ont  alors pu échanger en dégustant de délicieux plats faits maison. Certains se sont inscrits pour choisir quelques uns des 12 modules proposés ou encore laisser leurs coordonnées pour être tenus informés des futures activités en préparation avec l’aide de Dieu.

La conférence qui a été enregistrée sera mise en ligne prochainement in shâ Allah.

 

Categories: Spiritualité

Tags: ,

Commentaires

  • Youssef
    26/10/2014 à 08:48 Répondre

    Assalamou alaykoum!

    Une petite remarque concernant le passage:

    « Etre en bonne compagnie (Musahaba) : fréquenter les croyants qui possèdent un savoir » le terme arabe n’est-il pas Sohba?

    Que Dieu répande Sa mumière sur tous les foyers musulmans et nous permette d’apprendre, comprendre, appliquer et transmettre Sa religion.

    Assalamou alaykoum!

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>