Rompre son jeûne : considérations pratiques

Le but du jeûne est de se priver physiquement pour s’élever spirituellement. En d’autres termes la purification physiologique du corps doit entrainer une purification du cœur  qui va conduire à une relation plus intime avec Dieu. Notre rapport au corps est donc assez déterminant et une bonne hygiène alimentaire pendant ce mois béni ne fera que raffermir notre ferveur spirituelle.

Le maître mot : la modération

Le premier principe important de ce mois sacré est la modération. C’est un mois de rupture avec cette société de consommation, mais bien souvent, les gens alternent entre les périodes d’abstinence le jour et des excès alimentaires le soir avec des repas trop sucrés, trop gras…

Nous ferions bien de méditer  cette parole prophétique  qui nous dit :

L’Homme ne remplit pas de récipient pire que son ventre. Pourtant quelques bouchées suffisent au fils d’Adam pour le maintenir en forme. S’il devait absolument le faire, qu’il réserve un tiers pour sa nourriture, un tiers pour sa boisson et un tiers pour sa respiration »  [At-tirmidhi]

Ainsi, l’homme n’a pas besoin de beaucoup manger et d’ailleurs dans un autre hadîth le Prophète PBSL nous rappelle que :

« Nous sommes une communauté qui ne mange que lorsqu’elle a faim, et quand elle mange, elle ne mange pas à sa faim »

 

Et Allah nous dit dans le Coran  :

وَكُلُوا وَاشْرَبُوا وَلَا تُسْرِفُوا إنَّهُ لَا يُحِبُّ الْمُسْرِفِينَ

« Et mangez et buvez ; et ne commettez pas d’excès, car Il [Allah] n’aiment pas ceux qui commettent des excès »( S.7 V.31)

 

L’Iftar équilibré ?

La rupture du jeûne, selon la tradition prophétique, doit se faire soit en prenant des dattes, soit en prenant de l’eau. L’ordre ici n’est pas anodin : la datte est sucrée et contient en plus des vitamines, minéraux et de l’eau !

L’idéal est d’ailleurs de commencer de manière générale par du sucré car c’est de l’énergie rapide, disponible de suite.  De plus, le fait que le sucré soit le premier à passer dans l’estomac et l’intestin grêle permet d’éviter des désagréments digestifs (ballonnements dûs à la fermentation des sucres).

 A noter que ceci n’est pas propre à l’iftar mais valable pour tous les repas au quotidien : aussi étonnant que cela puisse paraitre commencer un repas par des fruits est meilleur pour notre système digestif et a un effet anti-oxydant.

Nos conseils pour votre iftar :

Commencer idéalement par des fruits en entrée puis une soupe de légumes ou légumineuses (à la rigueur la traditionnelle chorba ou harira) est suffisant et vous apportera l’énergie pour votre veillée spirituelle. En effet, le repas de l’iftar doit rester léger pour s’affranchir des gros « coups de pompe » pendant salat tarawîh, la digestion nécessitant en elle-même déjà de l’énergie, et éviter d’avoir un sommeil agité. De même, on évitera de consommer des viandes rouges car la sécrétion enzymatique permettant de les digérer est inadaptée le soir.

Eviter également les boissons trop fraîches car elles lèsent l’estomac et auront tendance à ralentir la digestion.

Le repas le plus important : le suhur

Tout d’abord , il s’agit d’une recommandation prophétique :

« Prenez le repas du Suhur, car il comporte une bénédiction » [Boukhari et Mouslim].

Ensuite, en cette période estivale où les journées sont longues et les nuits très courtes, il faut bien veiller à le prendre car c’est le repas le plus important de la journée et il doit vous apporter l’énergie nécessaire pour la journée. C’est un repas complet !

A cet effet, privilégier les sucres lents (varier les céréales : par exemple, riz, pâtes, semoule…), les légumes, que vous pouvez accompagner deux fois par semaine par une protéine type poisson ou viande maigre ; et  veillez à bien vous hydrater.

 Résistons !

Si au sein de la communauté, on ressent le poids de la tradition qui nous impose certaines habitudes alimentaires, il ne faut pas oublier que ce mois est le mois de la résistance : il faut mettre son corps et son cœur dans les meilleures dispositions pour se rapprocher du Très-Haut et retirer les enseignements de ce mois béni.

 

Categories: Alimentation, Ethique, Spiritualité

Tags: , ,

Commentaires

  • Yam
    08/06/2016 à 14:06 Répondre

    Salam, bonjour
    Merci pour cet article très intéressant .
    Il ne reste plus qu à appliquer à la lettre …
    Qu Allah nous guident tous

Répondre à Yam Annuler la réponse.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>